Crécerelle malgache - © Gilles Adt

le faucon crécerelle malgache

   Madagascar ! Grande Île dont la superficie est une fois et demi celle de la métropole est un spot important de biodiversité.  Si seulement trois cents espèces d’oiseaux y sont présentes plus de 50% sont endémiques. Et le Faucon crécerelle malgache  (Falco newtoni – Malagasy Kestrel) est l’une de ces espèces endémiques.

le Faucon crécerelle malgache un petit faucon

   Le Faucon crécerelle malgache  est un petit faucon (donc un rapace diurne) de 50cm d’envergure (où le Faucon pèlerin, son grand cousin mesure 110cm d’envergure). Il peut être vu en deux phases (deux couleurs de plumages différents) : une phase claire (80% de l’espèce environ avec les parties inférieures blanches avec des stries sombres sur la poitrine ) et une phase rousse (20% pour lesquelles la tête et le cou sont très sombres, le dos et le dessous sont châtain foncé). J’ai pu observer plusieurs couples de Crécerelles malgaches pendant trois jours mais tous dans la phase claire.

 

Crécerelle malgache - © Gilles Adt

le Faucon crécerelle malgache et le lavaka

   J’ai photographié ces Crécerelles malgaches  dans un environnement magnifique : un lavaka, terme malgache désignant un canyon aux teintes rouges-oranges-violette issu de l’énorme érosion des lieux à la saison des pluies.

 

galerie crécrelle malagache - © Gilles Adt

 

l’accouplement et la nidification

   Ce lieu haut en couleurs est aussi celui où ils nichent. En effet les anfractuosités liées à l’érosion leur fournissent les cavités naturelles aptes à accueillir le nid. Mais en octobre c’est aussi la période de l’accouplement. Et plusieurs de ces petits couples de Faucon crécerelle malgache ont bien voulu poser à ce moment intense pour le photographe (et surtout pour eux!).

Crécerelle malgache - © Gilles Adt

 Malheureusement comme beaucoup d’espèces à Madagascar le biotope de ce rapace est très menacé. Mais il s’est adapté en se rapprochant de l’homme et des zones de d’agriculture. Espérons que cette adaptation lui permettra de survivre dans un pays qui brûle vite et trop (le prix d’une bouteille de gaz coûte un mois de salaire !)

le chant du Crécerelle malgache

J’aime vous présenter tous ces oiseaux mais aussi, pour être un peu plus en immersion, j’aime vous proposer le chant des oiseaux : ici un enregistrement de Hans Matheve )  :

 

la galerie du Faucon crécerelle malgache

Ci dessous en cliquant sur l’image vous pourrez accéder à la galerie dédiée à ce magnifique petit rapace de Madagascar. N’hésitez pas à me laisser un commentaire et à partager l’article et la galerie.

galerie crécrelle malagache - © Gilles Adt