Papangue - © Gilles Adt

Papangues, j’ai retrouvé Heva et Anchaing

sur l’Île de la Réunion nous n’avons qu’un rapace endémique… mais il est présent dans de nombreuses légendes de l’Île… alors grâce à ces photos d’un superbe couple de Papangues, j’ai retrouvé Heva et Anchaing.

Papangue - © Gilles Adt

femelle papangue

Le Papangue a été très longtemps chassé et n’est protégé que depuis 1989. Il a mauvaise presse auprès des Réunionnais, accusé de chasser les poules, chats…. et d’autres gros méfaits irréalistes. Et Pourtant il est une des figures emblématiques des légendes de la Réunion…. comme celle d’Anchaing et sa femme Heva.

Anchaing est aujourd’hui un pic au milieu du cirque de Salazie issu d’un effondrement très ancien d’une partie du Piton des Neiges… et déjà en 1880 les peintres le représentaient comme il apparaît aujourd’hui.

blog2016.07.28.le-piton-par-roussin-web

le Piton d’Anchaing par A. Poussin

Mais à l’époque de l’esclavage Anchaing et sa femme étaient des esclaves qui avaient maronné (ils s’était échappés)

Le lac des goyaviers et le Piton d’Anchaine

Voici le pic altier dont le front sourcilleux

Se dresse, monte et va se perdre au fond des cieux.

Ce morne au faîte ardu, c’est le Piton d’Anchaine.

De l’esclave indompté brisant un jour la chaîne,

C’est à ce bloc de lave, inculte, aux flancs pierreux,

Que dans son désespoir un nègre malheureux

Est venu demander sa liberté ravie.

Il féconda ces rocs et leur donna la vie ;

Car, pliant son courage à d’utiles labeurs,

Il arrosa le sol de ses libres sueurs.

Il vivait de poissons, de chasses, de racines :

Dans l’ombreuse futaie ou le creux des ravines

Aux abeilles des bois il ravissait leur miel ;

Il surprenait au nid ou frappait dans le ciel

Sa proie. Et seul, tout seul, et fière créature

Disputant chaque jour sa vie à la nature,

Africain exposé sur ces pitons déserts

Aux cruelles rigueurs des plus rudes hivers,

Il préférait la lutte incertaine et sauvage

A des jours plus cléments passés dans l’esclavage,

Et debout sur ces monts qu’il avait pour témoins,

Souvent il s’écriait : « Je suis libre du moins ! »

Les Salaziennes, 1839 et Poèmes et paysages, 1852, Auguste Lacaussade

sources defense patrimoine reunion974

 

Papangue - © Gilles Adt

et lorsque les chasseurs d’esclaves ont escaladé le Piton ils n’ont pas trouvé le couple… mais ont vu décoller un couple de Papangues

le Papangue est devenu symbole de liberté avec cette légende.

blog2015.03.13_ADT9968-EditExt-2-2

En vérité je ne ne sais pas si j’ai retrouvé Heva et Anchaing mais j’ai eu plusieurs fois la joie de croiser ce superbe rapace dont il ne resterait plus que deux cents couples… ce qui en fait un des rapaces diurnes les plus menacés. Le mâle avec le dessous du corps blanc est aussi majestueux que sa dame au plumage brun moucheté de crème.

Le Papangue est un busard, et plus précisément le Busard de Maillard (Circus maillardi). Ce superbe rapace peut mesurer 1m20 d’envergure pour la femelle.

blog2016.07.28_ADT6089

Voici mon hommage à ce merveilleux rapace que l’on croise souvent dans le ciel de la Réunion…. des falaises du rivage océanique aux sommets du Grand Bénare, de la Roche Écrite ou sur le rempart du Piton de la Fournaise.

N’hésitez pas à partager et commenter.