noddi brun - © Gilles Adt

le noddi brun et l’île de la Réunion

   Le Noddi brun et l’île de la Réunion : une histoire commune méconnue. En effet autant les réunionnais connaissent les espèces comme le paille-en-queue (Phaéton à brins blancs principalement), le tec-tec (Tarier de Bourbon), le tuit-tuit (Echenilleur de Bourbon), le papangue (Busard de Maillard) et maintenant le taille-vent (Pétrel de Barau, grâce au travail incessant de sensibilisation de la SEOR), autant le Macoua ou Noddi brun ou Noddi niais (Anous stolidus) est méconnu du plus grand nombre.

Du coup peu connaissent les lieux où il peut être observé sur notre belle île. A Saint Philippe, dans le Sud, vous pouvez croiser les quelques passionnés de l’avifaune et les habitants du cru qui vous en parlerons…. C’est pourtant un site superbe que je visite de temps en temps pour les observer dans leur falaise ou volant au ras des vagues.

falaise aux noddis - © Gilles Adt

la falaise aux noddis bruns – sud de la Réunion

Le Noddi brun est un oiseau marin, de 80 centimètres d’envergure pour 200 grammes, nichant sur beaucoup des îles tropicales ou subtropicales autour du globe. A la Réunion il s’est adapté à la géographie de l’île et vit en colonie dans des falaises, où il construit son nid (par comparaison sur l’île voisine de Rodrigue il niche à même le sable sur des îles du lagon). Sa tête grise surmontée d’une calotte gris-lavande pâle le rend reconnaissable facilement, même en vol. Et le croissant blanc au dessus de l’œil contraste particulièrement avec les lores (l’espace compris entre la partie antérieure de l’œil et les narines) noirs. Il se nourrit de poissons qu’il pêche à la surface et plonge rarement dans la mer.

Pour accompagner la visualisation des photos ci-dessous voici le chant du noddi brun (enregistrement de Marc Anderson )  :

Vous trouverez d’autres informations sur ce superbe oiseau marin sur le site oiseaux.net  et sur le site de la SEOR (société d’étude ornithologique de la Réunion).

N’hésitez pas à partager cet article !